Jaouen

Il a fait des tournées interlocales et même interrégionales pendant 5 ans avec sa guitare scout et son pull jaune pour faire tourner la tête des filles. C’est aux JMJ qu’il fait tourner celle de la femme de sa vie. Elle s’appelle Mari Puri, avec elle et un stylo 4 couleurs, il écrit des chansons.

Mari Puri

Elle chante avec un accent qui sent la paëlla, elle danse comme personne, créant ainsi sa propre école(Nana Mouskouri-latine-style). elle papote aussi un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, mais rarement pas du tout. Elle est la muse du groupe, même si elle préfèrerait être le poulpe ?!!!? allez comprendre

Paco de Varades

Paco, c’est le cousin de Mari Puri. Il est guitariste de plein de guitares différentes !!! En plus il se la pète pas et ça c’est bien. Il a plein d’autres qualités mais la plus chouette, pour les filles, c’est qu’il est célibataire !!!! N’hésitez pas envoyer vos photos à Mari Puri (c’est elle qui choisit).

Manuel De Utilizacion

Manuel, c’est aussi le cousin mais plus grand, lui il a fait faire un book pour la photo, parce qu’il est pro. Il fait des percussions de plein de pays du monde latino, parce qu’il est latino. Il fait aussi du tam-tam parce qu’il à beau être pro et latino il n’en est pas moins ouvert.

Jeff

Jeff est le cousin de Jaouen, enfin par alliance. Mais bon il fait partie de la famille alors du coup il est là aussi dans l’aventure. Sa vilaine peau lui a permis de ne pas se laisser distraire par les filles et du coup il a fait des études poussées en informatique. C’est grâce à lui qu’on a un joli site !!!!

autobiographie de notre vie à nous

C’est en mars 1953 que tout aurait pu commencer, mais comme ni les uns ni les autres n’étaient nés il a fallu attendre encore un peu.

En 2004 Jaouen, fort d’un répertoire de quelques chansons écrites au stylo, part dans les rues afin d’offrir au plus grand nombre tout l’amour qui le caractérise.                                                  En 2005 Nanar Rouflakets (guitare) et Chakasamaba Rouflakets (percussions) annulent une tournée avec Hervé Vilard pour le rejoindre apportant ainsi une touche de piano.

Le groupe est né et là commence une ère de fête que rien ne pourrait égaler, gros son, gros bit enfin tout ce qu’il faut pour un sound système acoustique à la boy scout.

Le répertoire s’enrichit et un album sort en janvier 2006.

Jaco pamplemousse (basse) nous croise en février 2006 et à partir de là rien ne pourra jamais plus nous séparer.

C’est la naissance d’un vrai groupe qui fait de la vraie musique comme les Vrais !!!

La chanson française est à l’honneur sans jamais oublier les influences qui furent les nôtres ; Le funk et la mandoline vénitienne pour Nanar, la percu cubaine et les sex pistols pour Chaka, le métal pour Jaco, et Hugues Auffray pour Jaouen.

En 2008 Mari Purificacion croise le regard de Jaouen durant les JMJ et là, mes amis, c’est le coup de foudre, le vrai. Elle apportera avec elle un côté Nana Mouskouri latin-style.

Ce qui suivra est un peu comme Stone et Charden, ou encore Ike et Tina turner, mais en différent.

2009 est l’année des changements, les Rouflakets première mouture désertent les cours de cathé mais aussi les répètes. Pas de nouvelles. Jaouen est désolé. Heureusement Mari Purificacion a plus d’un tour dans son sac et plus d’un cousin musicien. C’est l’arrivée de Manuel De utilizacion et de Paco de Varades. Des musiciens chevronnés au sang chaud. Depuis s’ils s’éloignent de la veillée scout, les mélomanes en redemandent.

On les croisera désormais en couple,en amoureux ! « En solo à deux » Ou encore accompagné des Rouflakets selon les besoins de la cause des uns et les cours de cathé des autres.

 

Ils font parti du collectif Ruedezarts à Thouaré sur Loire. Ils ont joué dans des salles prestigieuses telle que le TNT à Nantes. On a pu les voir à Pouzauge pour le festival « foliwood », à la Tessouale pour « sourire de rue » ou encore à Orléans pour la convention de jongle libre. Au « violon dingue » dans le cadre de « l’étonnantes ». Jaouen a gagné le tremplin « complètement à l’ouest » en 2007 lors du festival juste pour rire. Ils animèrent le remblais des Sables d’Olonnes en 2008 pendant le festival de la tour d’Arundel tels des Guy Béart infatiguables. Avec Mari Puri ils réitèrent leur passage au festival «  Culture Bar Bars » (la perle, l’art scène) Ils remplissent deux soir de suite le Carré des Arts à Pellouailles les Vignes. Ils se produisent à Arblade le Bas pour le fameux « Spirales à Histoires »,

Notre modestie passagère nous oblige à ne pas tout mettre. En effet si l’on vous annonce qu’en plus ils jouent pour les fêtes de quartier, les fêtes de village, qu’on peut les entendre dans certains caveaux de dégustation, alors vous nous direz mais où vont-ils chercher toute cette énergie ?

La réponse est simple : Ils adorent ça !